Assurance hospitalisation

Assurance hospitalisation : les bonnes raisons de souscrire

Il y a une différence entre une mutuelle de santé et une assurance hospitalisation. Il est important de connaître ces points qui les différencient afin d’être convaincu de souscrire à l’une ou l’autre notamment l’assurance hospitalisation qui peut être nouveau pour certains.

Résumé sur l’assurance hospitalisation

A l’instar d’une complémentaire santé, l’assurance hospitalisation n’est pas obligatoire. En effet, il s’agit d’une assurance qui va couvrir certains frais qui ne sont pas remboursés par l’Assurance-maladie qui est obligatoire. C’est aussi le cas des frais mal remboursés.  De plus, il faut savoir qu’une assurance hospitalisation est un contrat illimité. Ceci dit, une fois souscrit, on est couvert à vie, et même les enfants et le conjoint sont couverts.

Plus concrètement, une assurance hospitalisation couvre toutes les dépenses pendant le séjour à l’hôpital. Cela est valable qu’il s’agisse d’un accident, d’une maladie ou bien d’un accouchement. Par ailleurs, dans la majorité des cas, la sécurité sociale ne couvre que 80 % des dépenses et des frais d’hospitalisation. Dans tous les cas, il est judicieux de faire appel au savoir-faire d’une personne qualifiée pour bénéficier des meilleurs conseils. Ne pas hésiter à aller sur fdfv.be.

Les avantages

Comme mentionnée, une assurance hospitalisation est un complément pour l’assurance-maladie. De ce fait, selon la formule choisie, cette mutuelle couvre une partie ou la totalité des frais non-couverts par l’assurance-maladie. Parmi ces frais, on peut citer le ticket modérateur, car cela arrive dans beaucoup de cas qu’il ne soit pas couvert par la sécurité sociale. Il y a aussi les éventuels dépassements d’honoraires médicaux et chirurgicaux.

Sans surprise, une assurance hospitalisation couvre également le forfait journalier en hôpital ou en clinique. Notamment quand on choisit une chambre avec des options de confort supplémentaires. Outre cela, une assurance hospitalisation peut couvrir les examens supplémentaires ou ambulatoires comme la radiologie ou d’autres analyses. Enfin, toujours selon la formule, on peut se payer l’aide ou l’assistante d’une personne qualifiée pendant le séjour à l’hôpital notamment pour l’aide-ménagère.

Les concernés

L’assurance hospitalisation s’adresse à toutes personnes ayant moins de 30 à 35 ans. De même, des personnes qui sont rarement malades et qui estiment que certaines mutuelles sont trop coûteuses. C’est-à-dire quand on a un budget limité. C’est aussi une assurance pour les personnes seules et en bonne santé. Autrement dit, des personnes qui n’ont pratiquement pas besoin de prise en charge optique ou dentaire.

Pour souscrire à une assurance hospitalisation seule, on peut se tourner vers une mutuelle ou une banque. On peut aussi opter pour un assureur privé ou bien un courtier en mutuelles hospitalisation. Dans tous les cas, il est toujours conseillé et astucieux de se renseigner auprès de plusieurs entités et de faire une comparaison des coûts et des avantages. Cela permet de s’assurer de faire le meilleur choix et d’avoir la meilleure mutuelle.

A noter qu’il existe trois formules d’assurance hospitalisation. Il y a la « base » qui couvre 20 % des frais non-supportés par l’assurance-maladie. Il y a la formule intermédiaire jusqu’à 250 % et la formule complète à 400 %.